Posté le: 25 juillet 2022 Publié par: Xavier Commentaire: 0
chequier

Le chèque fait partie des moyens de paiement les plus prisés en France. Malgré l’essor des moyens de paiement électronique, il joue encore un rôle indispensable auprès de nombreux consommateurs. Le maintien d’utilisation d’un chéquier leur permet en effet de profiter de certains avantages. Toutefois, il convient de bien choisir le format adapté à ses véritables besoins parmi le chéquier classique, le chéquier de correspondance et le chéquier portefeuille.

Les essentiels à savoir à propos d’un chéquier portefeuille

La technologie apporte une évolution remarquable en termes de moyens de paiement. Entre carte bleue, virement bancaire ou encore paiement par téléphone, le choix est multiple. Néanmoins, l’utilisation d’un chéquier pour régler autrement ses achats et de manière sécurisée. Pour avoir une idée, un chèque offre la possibilité de différer le paiement selon la date d’encaissement que souhaite le destinataire. Comme annoncé préalablement, il existe trois types de chéquier, dont le chéquier format portefeuille. Pour en savoir plus sur ce dernier, voici quelques précisions à retenir :

Ce qu’on entend par « chéquier portefeuille »

La plupart des titulaires d’un compte bancaire hésitent encore sur le choix de chéquier à commander auprès de leur banque. En effet, il existe plusieurs formats à choisir si on ne parle que du chéquier classique et du chéquier portefeuille. Chacun présente des points forts et des inconvénients qu’il ne faut pas négliger. Mais avant d’aller plus loin, il vaut mieux découvrir ce qu’un chéquier portefeuille signifie exactement. Ce format se distingue par sa souche que l’on peut voir sur la partie supérieure du chèque. Il est plus court, mais profite de 2 cm de largeur qu’un chéquier classique.

L’intérêt principal d’utiliser ce genre de chéquier est qu’il se glisse facilement dans un portefeuille ou dans un sac à main. Le chéquier portefeuille fonctionne comme le chéquier habituel. Seulement, son utilisateur, qu’il soit gaucher ou droitier, n’aura pas besoin de le sortir du porte-chéquier pour pouvoir le remplir et le signer. Cependant, il s’avère impossible de le mettre dans une poche intérieure de veste. En optant pour ce modèle, il vaut mieux se munir d’un porte-chéquier en cuir.

Pourquoi doit-on utiliser un chéquier portefeuille ?

Contrairement au chéquier classique qui relie ses chèques sur la gauche, le chéquier portefeuille convient aux différents utilisateurs de ce moyen de paiement. Qu’ils soient gauchers ou droitiers, ce format adopte une certaine praticité. Comme son nom l’indique, il s’adapte tout à fait à un rangement dans un portefeuille chéquier. C’est la forme de chéquier qui mettra chacun d’entre nous de se sentir plus à l’aise.

Grâce à ce type de chèque, le titulaire d’un compte bancaire peut assurer lui-même la gestion de ses fonds en banque. Il suffit de bien remplir le talon de chaque chèque utilisé que l’on peut vérifier sur le relevé mensuel. Par ailleurs, le renouvellement d’un chéquier portefeuille peut s’effectuer automatiquement dès qu’on utilise les dernières formules de chèque. Dans les faits, un ordre de commande arrive à son établissement bancaire pour qu’il puisse prendre en charge cette démarche.

Les points négatifs à savoir sur le chéquier portefeuille

Certes, l’utilisation d’un chéquier portefeuille présente divers avantages, mais aussi quelques inconvénients. En tant que méthode de paiement sûre et gratuite, il offre la possibilité de suivre sans problème ses dépenses. Même si les modes de paiement mobile et la carte bancaire gagnent de plus en plus de terrain, le chèque permet de garder son argent en toute sécurité.

Seul bémol, le titulaire d’un chéquier, peu importe le format choisi, n’est pas à l’abri des fraudes comme les fausses signatures. Par ailleurs, il faut rester attentif lors de son remplissage en vérifiant au préalable que le compte dispose des fonds nécessaires. Cela permet en effet d’éviter l’utilisation d’un chèque sans provision qui risque d’exposer le titulaire du compte au fichage bancaire.